Plusieurs événements malencontreux peuvent mener à la perte de vos données

  • La perte ou le vol de l’un de vos appareils
  • Un bris de matériel ou de logiciel
  • Un incendie
  • Une inondation

Que ce soit au point de vue monétaire ou sentimental, il est essentiel de veiller à avoir une solution de sauvegarde efficace de vos données. Plusieurs méthodes de sauvegarde s’offrent à vous, mais laquelle choisir?

Il est bien important de faire la différence entre une sauvegarde et une synchronisation.

Une sauvegarde consiste en une copie de vos fichiers de façon unidirectionnelle. Quoiqu’il advienne aux fichiers d’origine, les fichiers sauvegardés ne sont pas modifiés. Plusieurs méthodes s’offrent à vous:

  • Le disque dur externe et la clé USB, dont la sauvegarde s’effectue généralement par vous-même.
  • La sauvegarde en ligne ou sur un serveur interne, dont la sauvegarde s’effectue automatiquement.

Une synchronisation consiste à rendre identique le contenu de vos appareils de façon bidirectionnelle. Si vous modifiez un fichier, il sera automatiquement modifié sur tous vos appareils. Par contre, si par accident un fichier est supprimé sur l’un de ceux-ci, l’action sera définitive et le fichier irrécupérable.

Voici une liste de points à évaluer afin de choisir une solution de sauvegarde

Points importantsDescription
IncrémentationUne solution de sauvegarde incrémentale vous permet de récupérer n’importe quelle révision de votre fichier.

Une solution de sauvegarde non incrémentale vous permet de récupérer uniquement la dernière version de votre fichier.

Une sauvegarde non incrémentale peut être suffisante. Toutefois, il faut comprendre qu’il est alors impossible de revenir en arrière. Dans certaines circonstances, récupérer la dernière version du fichier n’est pas suffisant. C’est le cas, par exemple, lorsque votre fichier a été corrompu. Un système de sauvegarde non incrémental va vous permettre de récupérer la dernière version de ce fichier donc, sa version corrompue. Avec un système de sauvegarde incrémentale, il vous sera possible de récupérer chaque version de votre fichier. Avec un peu de recherche, il sera alors possible de retrouver une version antérieure de votre fichier non corrompu.
Période de rétentionLa période de rétention définit le nombre de semaines, mois ou années pour lesquels sont conservés les fichiers sauvegardés. Après cette période, les incréments sont purgés. Cela signifie qu’il sera impossible de récupérer un incrément.

Si la période de rétention est trop longue, vous aurez besoin de beaucoup d’espace disque. Alors que si la période est trop courte, il se peut que votre fichier soit passé aux oubliettes.

Dans le cas où l’espace disque n’est pas un problème pour vous, je vous recommande de conserver indéfiniment vos sauvegardess.
Temps pour restaurer un fichierVérifier le temps qu’il sera nécessaire pour restaurer un fichier.
Idéalement, la restauration devrait être rapide et accessible.

Si la restauration d’un fichier prend trop de temps, comme c’est le cas avec certains services, la sauvegarde est inutile. Lorsque vous avez perdu un fichier, il est fort probable que vous soyez dans l’urgence. S’il faut attendre plus d’une heure pour le récupérer, c’est peine perdue.
Fréquence de sauvegardeAssurez-vous qu’il vous est possible de contrôler la fréquence de vos sauvegardes.
Si la fréquence est insuffisante, vous n’aurez peut-être pas la révision du fichier que vous désirez restaurer.
Alors que si la fréquence est trop élevée, vous aurez besoin de plus d’espace disque.

Idéalement, nous recommandons une fréquence de 24 heures.

Il faut prendre garde aux disques durs portables et aux clés USB. L’opération de sauvegarde est rarement automatisée. De plus, si vous n’êtes pas assidus dans vos sauvegardes manuelles, il risque d’y avoir certains oublis importantss.
Sauvegarde sélectiveAfin d’éviter d’occuper trop d’espace disque inutilement, il est important de pouvoir effectuer une sauvegarde de façon sélective. Cela vous permet de conserver les données qui vous sont vraiment essentielles.

Sauvegarde “On-site” et “Off-site”Assurez-vous de faire une sauvegarde de vos données à deux endroits distincts. Comme le proverbe dit: “Il ne faut pas mettre tous nos oeufs dans le même panier”.

La solution “on-site” consiste en une sauvegarde sur place, que ce soit sur un disque dur externe ou portable,sur vos propres serveurs ou par serveur de stockage en réseau (NAS). Vos données sont accessibles en tout temps, mais sont très à risque si un événement catastrophique survient (vol, vandalisme, incendie, etc).
La solution “off-site” consiste en une sauvegarde sur des serveurs externes, accessibles via Internet. La majorité des services de sauvegardes en ligne sont accessibles tout aussi rapidement. Par contre, il faut porter une attention particulière sur la facilité et la rapidité de récupération de fichiers. Comme la solution “off-site” se fait en ligne, il est essentiel d’avoir une connexion Internet fiable.
SécuritéAvec les solutions de sauvegarde en ligne, il est important de s’assurer que vos données soient cryptées lors de la transmission et de la récupération. Certains fournisseurs offrent aussi un service de données cryptées directement sur l’unité de stockage.
Afin de protéger vos données, l’accès doit être sécurisé et protégé par un mot de passe connu que par vous-même. Voir aussi la facilité de récupération d’un mot de passe perdu.
Certains services de synchronisation sont installés sur vos appareils, donc vos données sont accessibles à quiconque en prendrait possession.

Confiance et légalitéPuisqu’il existe une multitude de services et de fournisseurs, un autre point intéressant s’applique; la confiance envers ceux-ci. Vos données sont-elles bien en sécurité? Vous seriez surpris de constater que beaucoup de fournisseurs bien connus font affaire avec des sous-traitants pour certaines fonctionnalités de leur produit, se permettant alors de partager vos données. Connaissez-vous tous ces sous-traitants? Leurs faites-cous confiances à eux aussi?

Une autre constante pèse aussi dans la balance; où sont situées les unités de stockage? Les serveurs utilisés pour stocker vos données peuvent être situés n’importe où dans le monde et sont soumis aux Lois du pays où ils se trouvent. Donc, si votre fournisseur est au Canada et que les serveurs utilisés pour le stockage se trouvent en Europe, ce sont les Lois d’Europe qui s’appliquent à la surveillance et au maintien de vos données.
RedondanceLa redondance consiste en une copie de vos données sur une deuxième unité de stockage. En cas de panne ou de bris sur le serveur mère, qu’advient-il de vos données? Il est important de vous informer auprès votre fournisseur s’il effectue une double sauvegarde de vos données en cas de problème.

Bien que la synchronisation est abordable et accessible à tous, il est important d’avoir une sauvegarde externe, dite off-site. Cela vous permet de récupérer toutes vos données, même celles que vous aurez supprimées. Il existe une multitude de services de sauvegarde ligne, il vous suffit de bien prendre connaissance de leurs fonctionnalités afin de faire un choix aviser et adapter à vos besoins. Nous avons nous même un service de sauvegarde en ligne répondant en majorité à tous les points énumérés plus haut. Vous pouvez en consulter les informations au http://www.patrikdufresne.com/fr/minarca/

À lire: